Ces chansons qui font l histoire copier

Amsterdam, Jacques Brel – 1964

Lire la vidéoCliquez sur ► pour lire la vidéo sur Viewpure.

Monument

Connue dans le monde entier et dans plusieurs langues, cette chanson était pourtant considérée comme ratée par son auteur-compositeur.

Nous sommes tous devant cette chanson un peu au garde à vous, bouche bée, estomaqué. Quel prodige, quelle puissance, quel génie. Admettez qu’il ne viendrait à personne de dire qu’il n’aime pas Amsterdam.

Personne à part Jacques Brel.

Parce que Brel, figurez-vous, n’aimait pas Amsterdam. Il l’a dit souvent à ses proches, à ses musiciens eux-mêmes : il ne trouvait pas tout à fait réussi le texte de cette chanson. D’abord, et c’était pour lui rédhibitoire, il y avait le début. Ce que l’on vient d’entendre :

Dans le port d’Amsterdam
Y’a des marins qui chantent
Les rêves qui les hantent
Au large d’Amsterdam.

Il ne trouvait pas ça très réussi.

Cela fait d’Amsterdam une chanson un peu curieuse dans son œuvre. Elle est enregistrée en public, en 1964, à l’Olympia, et le chanteur est lui-même surpris de l’extraordinaire succès de cette chanson que le public acclame avec ferveur.

 

Franceinfo"Ces chansons qui font l'histoire" sont composées des chroniques de Bertrand Dicale diffusées sur France Info. Elles sont rassemblées et éditées par le Ministère de l'éducation nationale sur : http://eduscol.education.fr/chansonsquifontlhistoire/

Ere numerique

Viewpure permet d’utiliser les vidéos présentes sur YouTube avec les élèves et seulement les vidéos. Ainsi, les élèves ne sont pas exposés aux publicités et aux suggestions d'autres vidéos à lire.